Le blog en détails...

  • : Les Mémoires Libertines de Sophie de R.
  • Les Mémoires Libertines de Sophie de R.
  • : Les Mémoires très Libertines de Sophie, Marquise de R. Je vous livre mes mémoires érotiques, mes rêves, mes fantasmes très débridés que je vous invite à partager dans ce blog. Je compose aussi mes propres récits, selon mes fantasmes les plus intimes.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Qui suis-je ?

  • Sophie de R.
  • Les Mémoires Libertines de Sophie de R.
  • Femme
  • J'aime la vie et ses plaisirs, surtout ses plaisirs libertins... Qu'existe-t-il de meilleur que de faire l'amour ? Rien, selon moi !

Derniers Commentaires

Recherche

Recommandez ce blog à vos amis

Propriété intellectuelle

Chers amis libertins, chères coquines,

 

Vous venez sur ce site, plus ou moins souvent, pour y trouver plaisirs et peut-être insiprations...

 

J'espère que vous l'appréciez !

 

Je voudrais vous informer que mes textes sont dorénavant protégés par un copyright, qui garantit la propriété intellectuelle. Toute copie non autorisée des textes de ce blog est donc formellement interdite. Toute infraction constatée sera sanctionnée selon les textes en vigueur.

Mes récits sont protégés par e-auteur.com

 

Mais je suis tout à fait disposée à vous en autoriser la copie sur votre site, si vous me le demandez au préalable !

Bises libertines,
Sophie

Voici mon récit vécu.

 

Il y a moins d’un an, des amis m’ont demandé de garder leur chien pendant un week-end. C’était un berger allemand.

 

Je n’étais pas attiré particulièrement par la zoo, mais un matin, je venais de sortir de la douche, quand ce chien s’approcha de moi de façon insistante.

Je finissais de m’essuyer, lorsqu’il essaya de me monter dessus avec son sexe sorti de son fourreau. Il m’envoyait des jets de sa mouille.  Je reconnais que je fus très excité par cette situation sur le moment. Pourtant, vaguement honteux, je finis par le repousser. Mais il était tellement excité qu’il a essayé à nouveau de se frotter à moi. Il le fit de plus en plus violement. Un peu gêné,  je l’ai mis dehors dans le jardin.

 

Deux heures plus tard, je le rentrais à nouveau dans la maison, et il était beaucoup plus calme.

Je m’allongeais donc habillé dans le canapé pour regarder un film, lorsqu’il se rapprocha de moi en étant à nouveau très excité.

 

En fait, cette situation inédite  avait  fini par m’exciter à mon tour.

J’approchais ma main entre ses pattes, et pris son sexe à pleines mains. Je le branlais avec beaucoup d’excitation. Sous mes caresses intenses,  il m’inondait les mains de sa mouille  et son sexe avait triplé de volume.

J’étais en transe et super excité, ma bite était raide et me faisait mal dans mon boxer.  C’était à mon tour d’être trempé.

 

Le branler m’avait tellement excité,  que j’ai pris son sexe dans ma bouche et je le suçai pendant plusieurs minutes. Je sentais sa mouille m’envahir la bouche par petits jets, qui, ensuite, coulaient le long de mon cou.

Je finis par me lever  pour aller me changer.

 

J’adore me travestir et je me suis habillé très sexy pour  faire plaisir a mon nouvel amant, un string noir, des bas noir et un porte jarretelle noir.

Je me suis allongé dans mon lit et j’ai invité le chien à monter dans ma chambre.

Comme s’il n’attendait que ça, il monta précipitamment sur mon lit. Il essayait de me retourner en sautant d’un coté et de l’autre. Je le calmai pour pouvoir  le sucer à nouveau, je sentais son sexe gonfler dans ma bouche et sa mouille m’envahir… Mhumm ,c’était tellement bon !

 

Et là, d’un seul coup, je venais de réaliser que j’étais à lui et qu’il souhaitait que je devienne sa chienne attitrée. C’était une sensation inédite pour moi… Devenir la chienne d’un chien…

 

Il devenait très violent dans ses gestes, car il était très excité. J’étais à lui, sans conteste…

 

Je me suis mis à quatre pattes, et avec beaucoup de violence, il m’a pris par derrière.

Je réalisais qu’il était entrain de me violer l’anus, littéralement.

J’étais vraiment très excité, sa bite me défonçait le cul de façon hard. Je sentais ses coups de boutoir me défoncer les entrailles.

 

Mais  d’un seul coup, plus rien. Pourtant, il était en moi et je sentais mon anus ce dilater tout seul sans vraiment comprendre ce qu’il m’arrivait.

Je ressentais qu’il ce passait quelques chose en moi et j’avais l’impression de me faire remplir de liquide chaud.

Cela a duré environ dix minutes. Lorsqu’il se retira, tout son jus coula entre mes jambes et je senti juste après un liquide plus onctueux sortir de mon anus et j’ai compris qu’il avait joui en moi, le salaud !!

J’approchai mes doigts de mon anus.  il était totalement dilaté. J’y ai glissé pratiquement mes cinq doigts dedans et je me suis branlé à fond. Je me sodomisais avec ma main pour jouir comme jamais  auparavant.  C’était vraiment délicieux….

 

Le chien a finalement passé son temps à faire sa toilette et ensuite à dormir tout comme moi.

En l’espace d’une nuit, ce chien m’a réveillé trois fois en me prenant,  et en me violant à son rythme. Je ne pouvais rien faire, je ne contrôlais plus rien. J’étais sa chienne, baisable à loisir, pour de bon.

 Ce fut une expérience totalement surréaliste, mais tellement bonne… Oh que oui !!!

 

Je n’ai malheureusement plus eu l’occasion de réitérer cette expérience mais toujours en attente !!!

A vos propositions !!!

Bizzz à vous

 

Wilbi - Paris

 

Par Wilbi - Publié dans : Zoophilie - Communauté : Zoo en fête
Donnez votre avis... - Lisez les 9 messages
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés